Immobilier, achat et Vente appartement à Lyon
10 Fév

Appartement à Lyon : la hausse des loyers en dessous de l’inflation

Alors qu’en 2012, les loyers avaient augmenté de 0,9% sur Lyon pour s’établir à 12,4 euros le mètre carré selon le Figaro, sa hausse a nettement ralenti en 2013 pour se situer en dessous de l’inflation selon l’Observatoire Clameur.

Depuis le 1er janvier 2013, les loyers du marché locatif privé (appartement nouvellement mis en location et relocation) ont augmenté de 0,6% sur l’ensemble de la France quand l’inflation a, elle, grimpé de 0,9% d’après l’Insee. Un écart qui « est, en partie, lié à la montée du chômage et à la perte du pouvoir d’achat des locataires », déclare Jean Perrin, président de Clameur. Pour Michel Mouillart, professeur d’économie à l’université de Paris Ouest et auteur de l’Observatoire Clameur, « Depuis l’été 2011, le marché locatif privé est affecté, comme l’ensemble de l’économie immobilière, par le ralentissement économique qui s’est amorcé avec le déclenchement de la crise des dettes souveraines ». À titre de comparaison, en 2012, pour la même période, les loyers de marché national avaient grimpé de 2,4 %, pour une inflation alors en hausse de 2 %.

Indexé sur l’inflation, le montant des loyers des appartements n’a cessé de diminuer depuis 2010 selon les chiffres publiés en janvier dernier par l’Insee. Ainsi, au quatrième trimestre 2013, l’indice de référence des loyers de France (IRL) a pris 0,69% sur un an. L’indice IRL est un plafond qui indique le niveau d’augmentation des loyers permis aux propriétaires. Or, l’indice étant moins élevé que l’inflation, ils ne pourront pas relever le montant du loyer sauf si leur bail contient une clause de révision annuelle.

À Lyon, comme dans toute la France, les loyers des appartements ont augmenté moins vite que l’inflation. C’est une bonne nouvelle pour les locataires qui voient leur loyer moins augmenter que les dépenses de leur ménage… et qui déménagent moins.

A.J./BazikPress © Martin M303 – Fotolia.com

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée