Immobilier, achat et Vente appartement à Lyon
3 mai

L’immobilier à Lyon se porte bien !

22©-momius-copy-700x500

Faut-il acheter un bien immobilier à Lyon ? Ou plutôt vendre ? Tout le monde sait que 2016 a été une très belle année dans l’immobilier, mais quand sera-t-il en 2017 en région Auvergne-Rhône-Alpes ? Le marché restera-t-il dynamique ? Le Crédit Foncier a fait le point sur cette question. Voici son analyse.

Ancien : une évolution contrastée des volumes de transactions et des prix
• Dans le département du Rhône, le volume de transactions est en hausse de 1,3 % en 2016 par rapport à 2015. L’activité est également en hausse en Ardèche (+20,8 %), en Savoie (+16 %) et dans la Drôme (+14,6 %).
• En 2016, l’activité dans l’ancien dans le Rhône a représenté 31 % du total des transactions de la région Auvergne-Rhône-Alpes, suivi par les départements de l’Isère (16 %) et de Haute-Savoie (14 %).
• Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, les prix sont très disparates. Le prix moyen au m² à fin 2016 d’un appartement ancien s’établit à 3 893 € à Lyon, 2 419 € à Grenoble, 1 271 € à Saint-Étienne et 973 € à Montluçon.
• Dans cette région, les prix des maisons anciennes sont globalement en hausse. Le Rhône affiche avec la Savoie et la Haute-Savoie les prix les plus élevés. Une maison ancienne vaut ainsi en moyenne 354 000 € à Lyon, 302 422 € à Chambéry et 495 792 € à Annecy.

Neuf : une activité en hausse en région Auvergne-Rhône-Alpes
• 19 257 logements neufs ont été vendus dans la région, soit 15 % du total France.
• 57 200 permis de construire ont été octroyés à fin janvier 2017, soit une hausse de 12,2 % en un an.
• Le prix moyen /m² d’un appartement neuf se situe à 4 495 € à Lyon, 4 013 € dans son agglomération et 4 043 € en région Auvergne-Rhône-Alpes. Une maison neuve vaut 329 845 € à Lyon, 277 029 € dans son agglomération et 233 690 € dans la région.

Les conditions de crédit à l’habitat ont été extrêmement favorables en 2016, avec un niveau moyen de taux d’intérêt de 1,32 % (4e trimestre 2016). En 2017, pas de changement : les taux d’intérêt devraient rester très bas et l’activité du marché du logement à Lyon et en région Auvergne-Rhône-Alpes en bonne santé !

O.D. / Bazikpress © momius

Source : http://blog.regie-online.fr

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée